Mes cinémas

  • Aucun cinéma favori.

Commencez à taper votre recherche

  • Lien copié dans le presse-papier.
  • PARTAGER

Actualité — Publié le 19 février 2019 à 10:00 par Pierre Lunn

Alita : Battle Angel - Les cyborgs au cinéma

Alita est le dernier androïde à débarquer sur nos écrans. Petite histoire de ces robots pas tout à fait humains, mais pas seulement mécaniques...

Maria - Metropolis (1927)

C’est le premier robot du cinéma, mère de toutes les créatures mécaniques du siècle à venir. Armure érotique vide animée par le courant électrique, Maria est la divinité de l’avenir qui brandit la promesse de la révolution et en même temps de la destruction de l’humanité. L’histoire de Metropolis, c’est celle de la vraie Maria, son modèle humain, qui prêche l’émancipation des hommes alors que la fausse, créée par un savant fou, provoque le chaos, la révolte et finit dans les flammes. La première femme-machine et la plus stupéfiante.

Ash - Alien, le huitième passager (1979)

Avec le temps, les robots sont devenus ambigus. Ash a la tête rassurante de Ian Holm, une bonhommie britannique et un silence affable. Il a surtout la scène la plus impressionnante du film, quand il convulse, décapité, en laissant apparaître un liquide blanc et des organes artificiels. On comprend alors qu’il s’agissait d’un agent infiltré à l’insu de l’équipage du Nostromo pour faire appliquer les directives cyniques des patrons du vaisseau… L’androïde comme faux-semblant.

Roy Batty - Blade Runner (1982)

Ici, les réplicants sont comme nous, sauf si on leur pose des questions qui troublent leur sens de l’empathie. Ils ont une peau, des sens, l’intelligence, mais ils sont différents. Parce qu’ils ont vu des choses que nous ne pourrions pas croire : « Des rayons C brillant dans l’ombre de la Porte de Tannhaüser », explique Roy Batty (Rutger Hauer), qui ne veut pas mourir alors que le monde entier cherche à le supprimer. La beauté de Blade Runner, c’est d’avoir fait de ce robot le personnage le plus humain du film…

T-800 - Terminator (1984) et Terminator : Le Jugement Dernier (1991)

Le T-800 n’avait qu’un but : nous éliminer. Mais tout ce qui se programme se laisse reprogrammer. Et c’est cette idée géniale que va reprendre James Cameron dans ses deux chefs-d’oeuvre. Parce que dans Terminator 2 : Le Jugement Dernier, John Connor lui a assigné pour mission de le protéger en 2029, le T-800 devient le garde du corps de l’humanité, qui la défend contre le méchant T-1000. Le T-800 s’est transformé en nounou renfrognée de notre espèce en danger.

Alita - Alita Battle Angel (2019)

Qui suis-je ? Cette puissance… D’où vient-elle ? » Adapté du manga d’action punk Gunnm, Alita de Robert Rodriguez raconte la quête existentielle d’une cyborg à la recherche de son identité dans un monde dévasté. Une héroïne forte, qui met n’importe qui K.O., mais, comme nous le racontait récemment l’actrice qui joue le rôle, « le plus beau, c’est l’histoire d’amour avec Hugo, le jeune homme qui la sauve. » Le dernier cyborg en date est donc une femme et est surtout capable d’amour. Une véritable héroïne du XXIe siècle.

Retrouvez Alita : Battle Angel dès maintenant au cinéma. Cliquez ici pour réserver.

Authentification requise

Pour ajouter ce cinéma en favoris, vous devez être connecté à votre compte

Consultez et réservez vos séances
avec notre application dédiée !


Affiche de Pathé Gaumont - Le mag

Pathé Gaumont - Le mag
Août 2019

Découvrez en ligne le nouveau numéro de votre magazine !

En savoir plus

0 cinéma

0