Mes cinémas

  • Aucun cinéma favori.

Commencez à taper votre recherche

  • Lien copié dans le presse-papier.
  • PARTAGER

Actualité — Publié le 03 janvier 2019 à 10:00 par Alexis Couteau

Bienvenue à Marwen : Steve Carell au sommet de son art

Le réalisateur de Forrest Gump utilise à nouveau sa magie dans un film bluffant...

Depuis Qui veut la peau de Roger Rabbit, Robert Zemeckis pousse chaque fois plus loin le mélange entre les images live et les illusions visuelles. Maître des effets spéciaux, il a été un pionnier de la 3D numérique avec Le Pôle express et son animation en « motion capture ». Dans Bienvenue à Marwen, c’est au service d’une aventure hors du commun qu’il met sa maîtrise des innovations techniques : la reconstruction d’un homme par l’art. Mark Hogancamp, dont l’histoire a inspiré Robert Zemeckis et sa coscénariste Caroline Thompson, habituelle collaboratrice de Tim Burton, est un homme brisé. Il a 38 ans, une tendance à se réfugier dans l’alcool depuis qu’il a quitté la US Navy et qu’il s’est séparé de sa femme. Un soir, au sortir d’un bar où il a confessé, entre deux verres, aimer porter des chaussures de femmes, il se fait tabasser. Sauvé in extremis par une passante, il est plongé dans le coma pendant neuf jours. Il en ressort avec une mémoire et des facultés altérées. Il va alors mettre en scène une ville imaginaire pendant la Seconde Guerre mondiale à l’échelle 1/6e autour d’un double de 30 centimètres, le capitaine Hogie. Il élabore de véritables scénarios autour de ses figurines et construit pour eux des décors avec des matériaux de récupération, puis les photographie avec un vieil appareil.

L’union fait la force
Cette histoire, Robert Zemeckis la découvre en regardant le documentaire de Jeff Malmberg, Marwencol, que diffuse la chaîne PBS en 2010. Il est immédiatement fasciné. Son parcours illustre son attrait pour cette force mentale qui permet aux hommes de se dépasser. Il aime aussi que la création aide à appréhender les difficultés de la vie. Le réalisateur demande à Universal Pictures d’acquérir les droits et se penche sur l’adaptation. Mais un autre homme s’est exalté devant Marwencol : le comédien Steve Carell. Il vient de décider d’arrêter The Office après sept saisons et rêve de beaux rôles au cinéma. Alors qu’il se renseigne sur l’obtention des droits, il découvre qu’ils sont déjà pris par Zemeckis. Sans hésiter, il contacte le cinéaste. Les deux hommes décident de faire la paire et d’unir leurs forces pour ce beau projet. L’action du film verra deux intrigues menées en parallèle, celle de Mark Hogancamp en proie à son traumatisme, et celle du capitaine Hogie, entourée d’une armée de femmes, prêt à tout pour défier les nazis. Très vite, il est décidé que Steve Carell interprètera les deux. L’homme et son oeuvre d’art. Le résultat, unique, est du pur Zemeckis.

Découvrez dès maintenant le film au cinéma en réservant vos places ici !

Authentification requise

Pour ajouter ce cinéma en favoris, vous devez être connecté à votre compte

Consultez et réservez vos séances
avec notre application dédiée !


Affiche de Pathé Gaumont - Le mag

Pathé Gaumont - Le mag
Novembre 2019

Découvrez en ligne le nouveau numéro de votre magazine !

En savoir plus

0 cinéma

0