Mes cinémas

  • Aucun cinéma favori.

Commencez à taper votre recherche

  • Lien copié dans le presse-papier.
  • PARTAGER

Actualité — Publié le 27 mars 2020 à 11:26 par Alexis Audren

Connaissez-vous les studios Idéfix ?

Dans les années 1970, les deux papas du plus célèbre des gaulois décident de créer leur propre studio d'animation...

"Delirant isti Romani", comprendre : "Ils sont fous ces romains", telle est la devise de ces studios Idéfix créés en 1973, que l'on retrouve sur le logo de la jeune organisation. Une parodie directe au célèbre logo de la Metro-Goldwyn-Mayer (MGM) et de son fameux félin remplacé ici par le fidèle compagnon d'Astérix et Obélix. Et de la folie, il en aura fallu pour Réné Goscinny et Albert Uderzo, les deux créateurs des célèbres personnages, ainsi que Georges Dargaud, leur éditeur, pour s'aventurer dans la création d'un projet pareil...

D'irréductibles gaulois

À la fin des années 1960, les premiers longs-métrages d'animation dédiés au célèbre héros gaulois sortent sur les écrans. Astérix le Gaulois en 1967 et Astérix et Cléopâtre en 1968. Peu convaincus par la qualité de ces deux projets créés par le studio belge, Belvision, Goscinny et Uderzo veulent désormais passer plus de temps sur les projets et suivre particulièrement le processus de création de A à Z en montant un studio à Paris : "Nous serons à la fois auteurs et réalisateurs, nous travaillerons vraiment étroitement avec les animateurs. Si on se lance dans cette aventure, c'est qu'on a mis le paquet !" indique Uderzo en 1976.

Les 12 Travaux d'Albert et René

Se lance dès la création du studio, la production de son premier long-métrage d'animation : Les 12 Travaux d'Astérix. Un projet totalement inédit, avec une histoire créée spécialement pour le grand écran par Goscinny et Uderzo, et Pierre Tcharnia. Une aventure directement inspirée des prouesses mythologiques d'Hercule et des légendes classiques de l'Antiquité. En ressort un film brillant, à l'animation sublime et qui s'impose surtout comme l'une des comédies les plus drôles de l'époque ! Un tour de force pour l'équipe française qui aura réussie à s'entourer d'une riche équipe d'animateurs pour livrer ce film pour le moins unique...

La maison qui rend fou - extrait du film Les 12 Travaux d'Astérix

Le film sort sur les écrans en 1976, et l'année suivante, en pleine production du deuxième et dernier film du studio qui sortira en 1977, La Ballade des Dalton, Goscinny disparait tragiquement et le studio s'éteindra après son départ.

Se rêvant de devenir le Walt Disney français, Goscinny créa avec son acolyte de toujours Uderzo, un véritable tournant dans l'histoire de l'animation en France. Astérix et Obélix sont aujourd'hui deux icônes indétronables du paysage culturel français et continuent d'émerveiller toutes les générations qu'ils traversent de leurs aventures hilarantes sur le papier, comme à l'écran...

Pour aller plus loin dans la folle histoire des studios Idéfix, découvrez un entretien de Première réalisé avec l'équipe de ces studios en cliquant ici.

Consultez et réservez vos séances
avec notre application dédiée !


Affiche de Pathé Gaumont - Le mag

Pathé Gaumont - Le mag
Mars 2020

Découvrez en ligne le nouveau numéro de votre magazine !

En savoir plus

0 cinéma

0

Authentification requise

Vous devez être connecté pour effectuer cette action.

Avis des utilisateurs

Qu’avez vous pensé de ce film ?