Mes cinémas

  • Aucun cinéma favori.

Commencez à taper votre recherche

  • PARTAGER

Actualité — Publié le 24 octobre 2018 à 10:00 par Elsa Colombani

Il était une fois... Cyrano de Bergerac

Retrouvez le film culte porté par Gérard Depardieu, jeudi 25 octobre à 20h !

Le jeudi 25 octobre à 20 h, assistez à une projection exceptionnelle de ce chef-d’oeuvre du 7e art, restauré en 4K, qu'est Cyrano de Bergerac. La séance sera précédée d’une présentation de Philippe Rouyer, journaliste de la revue Positif et chroniqueur de l’émission Le Cercle sur Canal+, accompagné pour l’occasion du réalisateur Jean-Paul Rappeneau ! Pour réserver vos places, cliquez ici.

Lorsqu’on lui propose d’adapter la célèbre pièce d’ Edmond Rostand au cinéma, Jean- Paul Rappeneau sait immédiatement qui sera son Cyrano : « Je ne voyais comme acteur que Gérard Depardieu. Je pensais qu’il fallait quelqu’un d’à la fois fort et faible. Un colosse fragile. » Difficile en effet aujourd’hui de détacher la silhouette de Gérard Depardieu du poète imaginé par Edmond Rostand, qui prête sa plume au beau Christian pour séduire la précieuse Roxane. La fusion entre le personnage de fiction et l’acteur est telle que, comme Cyrano avec son nez, Gérard Depardieu interdit au réalisateur de prononcer sur le tournage le mot « gros » ! Le jour où Jean-Paul Rappeneau ose émettre une inquiétude, l’ogre Depardieu éructe et se blesse en frappant son poing contre un meuble, avant de rire aux éclats. « C’est cette nuit-là, raconte le cinéaste, dans ce moment tragi-comique, que notre alliance est née pour le reste du tournage. » Autour de Gérard Depardieu, les seconds rôles sont tout aussi marquants. Vincent Perez, à l’époque jeune premier, interprète un Christian fougueux et romantique face à Anne Brochet, une Roxane à la beauté diaphane et à la force tranquille. Jean-Paul Rappeneau retrouve son chef opérateur de La Vie de château, Pierre Lhomme, qui signe ici l’une de ses plus belles photographies. Gérard Depardieu « est » plus que tout autre Cyrano, dans l’aplomb de son personnage qui provoque sans vergogne, n’aime rien tant que se battre, mais reste profondément meurtri de son nez immense qui lui ravage le visage. Pour le poète inspiré qui n’aspire qu’à la beauté, la blessure d’être né laid est bien trop profonde. Alors Cyrano cache son amour pour Roxane et offre à son rival Christian les mots de sa passion. Le coeur de Cyrano de Bergerac se trouve pleinement dans cette voix qui déclame puis murmure, mais sublime toujours les alexandrins : « Rêver, rire, passer, être seul, être libre, avoir l’oeil qui regarde bien, la voix qui vibre… » Celle vibrante de Cyrano résonne toujours à nos oreilles, qui achève de faire du film de Jean-Paul Rappeneau un chef-d’oeuvre immuable.

Consultez et réservez vos séances
avec notre application dédiée !

Affiche de Pathé Gaumont - Le mag

Pathé Gaumont - Le mag
Novembre 2018

Découvrez en ligne le nouveau numéro de votre magazine !

En savoir plus