Mes cinémas

  • Aucun cinéma favori.

Commencez à taper votre recherche

  • Lien copié dans le presse-papier.
  • PARTAGER

Actualité — Publié le 01 mars 2019 à 12:21 par Boris Malaine

Marie Stuart, Reine d'Écosse : Margot Robbie méconnaissable

Margot Robbie s'aventure ce mois-ci sur le terrain de la transformation physique. Résultat : une grande performance d'une actrice méconnaissable.

En 2003, Charlize Theron épatait le monde entier avec sa transformation physique dans Monster, le drame de Patty Jenkins qui lui avait valu l’Oscar et le Golden Globe de la meilleure actrice. Méconnaissable, l’icône glamour se glissait littéralement dans la peau de la tueuse en série Aileen Wuornos. Si Demi Moore avait déjà marqué les esprits en se rasant le crâne dans À armes égales en 1998 et que Gwyneth Paltrow prenait (artificiellement) des dizaines de kilos dans L’Amour extra-large (2002), rien de comparable avec la métamorphose de Theron, qui livrait en parallèle une performance bluffante. Depuis, plusieurs actrices ont tenté l’aventure, de Cate Blanchett devenue Bob Dylan dans I’m Not There (2007) à Glenn Close dans le rôle d’une femme se faisant passer pour un homme dans Albert Nobbs (2012). Une sorte de tradition – presque un genre en soi – perpétuée ce mois-ci notamment par Margot Robbie. 

Traits tirés, look clownesque
Robbie est à l’affiche de Marie Stuart, reine d’Écosse, formidable drame historique où elle incarne Elizabeth I d’Angleterre confrontée à Marie Stuart (Saoirse Ronan), épouse du roi de France, veuve à 18 ans, qui refuse de se remarier et revient dans son Écosse natale réclamer le trône qui lui revient de droit. Maquillage blanc épais sur le visage (Elizabeth I cachait ses cicatrices de variole), traits tirés, chevelure rousse flamboyante, look limite clownesque… Margot Robbie, qui s’était également déjà fait remarquer pour sa transformation dans Moi, Tonya en 2018, devient une nouvelle fois différente devant la caméra de Josie Rourke. Et confie que, comme Elizabeth I à l’époque, l’équipe de tournage osait à peine la regarder dans les yeux une fois qu’elle était maquillée : « Ils ne s’approchaient pas. Je me suis sentie très seule. C’était une expérience sociale intéressante. » Pourtant, à l’écran, les yeux des spectateurs restent assurément rivés sur elle…

Découvrez dès maintenant Marie Stuart, Reine d'Écosse au cinéma. Bande-annonce et réservation en cliquant ici.

Authentification requise

Pour ajouter ce cinéma en favoris, vous devez être connecté à votre compte

Consultez et réservez vos séances
avec notre application dédiée !


Affiche de Pathé Gaumont - Le mag

Pathé Gaumont - Le mag
Novembre 2019

Découvrez en ligne le nouveau numéro de votre magazine !

En savoir plus

0 cinéma

0