Mes cinémas

  • Aucun cinéma favori.

Commencez à taper votre recherche

  • Lien copié dans le presse-papier.
  • PARTAGER

Actualité — Publié le 07 mai 2020 à 15:10

Truffaut, Godard, Varda : La Nouvelle Vague en quelques dates clés…

Mouvement apparu à la fin des années 1950, il est porté par ces nouveaux cinéastes en passe de bouleverser le cinéma français.

Nous sommes en 1957, Françoise Giroud publie en une d’un grand magazine un titre qui marquera bientôt tout un courant artistique : « La Nouvelle Vague arrive ! ». À l’époque, son dossier aborde largement ces jeunes, âgés d’entre 18 et 35 ans, qui commencent à élever leurs voix dans ces Trente Glorieuses naissantes. C’est plus tard que Pierre Billard utilise ce terme pour définir un courant qui émerge dans le cinéma français.

Mais alors que représente ce terme de Nouvelle Vague quand on évoque le cinéma ? Jusqu’ici, au cinéma dans les années 1950, le système est parfaitement rôdé, acteurs stars, grosses équipes de production, films tournés en studios dans de grands décors, tout cela est monnaie courante pour les films de l’époque. Mais arrivent alors de nouveaux artistes, avec la soif de révolutionner ce milieu et de proposer des films d’auteur, plus personnels, porteurs d’une nouvelle vision du cinéma. 

Pour y parvenir, et grâce aux progrès techniques de l’époque, ces cinéastes débarquent dans les rues, armés de caméras plus légères et d’équipes réduites pour capturer un nouveau genre de cinéma sur pellicule. Parmi eux, on retrouve François Truffaut, Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, Agnès Varda, Alain Resnais, Jacques Demy ou encore Éric Rohmer. Beaucoup commencent en tant que critiques dans les Cahiers du cinéma quelques années auparavant où se dessineront les contours de ce jeune mouvement.

À l’écran, le public français découvre en 1959 pas moins de deux films de Claude Chabrol, qui seront des piliers de cette Nouvelle Vague : Le Beau Serge et Les Cousins. La même année, Alain Resnais présente Hiroshima mon amour et François Truffaut, Les Quatre Cents Coups, deux films présentés au Festival de Cannes. Godard suivra en 1960 avec À bout de souffle, porté par Jean Seberg et Jean-Paul Belmondo tandis qu’Agnès Varda sortira Cléo de 5 à 7 en 1962. On retrouve dans cette Nouvelle Vague des visages emblématiques du cinéma français comme Catherine Deneuve, Brigitte Bardot, Jean-Pierre Léaud, Jeanne Moreau ou encore Anna Karina…

La Nouvelle Vague est ainsi lancée. Pour chacun d’entre eux, la liberté est au cœur du film, la liberté de raconter de nouvelles histoires et surtout la liberté de raconter ces histoires d’une façon innovante et saisissante.

Consultez et réservez vos séances
avec notre application dédiée !


Affiche de Pathé Gaumont - Le mag

Pathé Gaumont - Le mag
Mars 2020

Découvrez en ligne le nouveau numéro de votre magazine !

En savoir plus

0 cinéma

0

Authentification requise

Vous devez être connecté pour effectuer cette action.

Avis des utilisateurs

Qu’avez vous pensé de ce film ?