Mes cinémas

  • Aucun cinéma favori.

Commencez à taper votre recherche

  • Lien copié dans le presse-papier.
  • PARTAGER

Actualité — Publié le 20 mars 2019 à 17:28 par Boris Malaine

Us, l'autre c'est moi...

Le réalisateur surdoué Jordan Peele donne naissance au successeur de Get Out. Un Thriller horrifique qui revisite la figure du double maléfique.

En 2017, Jordan Peele redéfinissait à lui tout seul les contours du cinéma horrifique hollywoodien grand public avec le très remarqué Get Out. Deux ans après cette satire sociopolitique sur la condition des Afro-Américains, le réalisateur et scénariste revient en force avec Us (« Nous »), son nouveau thriller. L’histoire des Wilson, une famille qui se rend dans sa résidence secondaire au bord de la plage, vite rejointe par des amis. Au milieu de la nuit, des invités inattendus débarquent devant la maison. Des doubles maléfiques physiquement menaçants, qui semblent les suivre où qu’ils aillent…« Cette fois, ce n’est pas un film sur la couleur de peau, assure Peele, qui décrypte le sous-texte. J’y parle de ce qui est devenu pour moi une vérité indéniable : nous sommes nos pires ennemis. » Profondément touché par la confusion des genres autour de Get Out (le film a été nommé au Golden Globe de la meilleure comédie, à son grand désespoir), le cinéaste ne veut surtout laisser aucun doute sur la nature de son film : « C’est avant tout du cinéma d’horreur. J’en suis fan et voulais apporter ma pierre à l’édifice », confie-t-il.

Deux pour le prix d’un
Une usine à cauchemars (la bande-annonce à elle seule suffit à le prouver) à la précision hitchcockienne, nourrie par des oeuvres aussi variées et éloignées dans le temps que Shining ou Mister Babadook. Des longs-métrages que Jordan Peele a d’ailleurs demandé à son actrice principale, Lupita Nyong’o (12 Years a Slave, Black Panther), de regarder avant le tournage : « Il y avait une dizaine de films en tout. Jordan rend hommage au genre et à l’histoire de l’horreur sur grand écran. Tout ça m’a aidée à comprendre quel langage cinématographique et quelle esthétique il allait utiliser. J’ai lu le script en une seule fois et à la fin, je me suis rendu compte que j’étais terrifiée et totalement aux côtés de ces personnages. » Comme Winston Duke (le père, Gabe) et les jeunes Shahadi Wright Joseph et Evan Alex (les enfants, Zora et Jason), Lupita Nyong’o joue deux rôles dans Us. « Un sacré challenge, se souvient-elle. J’ai dû aller chercher très loin, dans ce que j’ai de plus sombre, pour jouer la version maléfique d’Adelaide. La préparation a été éprouvante et, sur le plateau, j’ai dû me couper en deux pour y arriver. » Rassurez-vous, Lupita Nyong’o ne parle pas forcément du sort que Jordan Peele lui réserve dans le film...

Découvrez dès maintenant Us au cinéma. Réservez vos places en cliquant ici.

Authentification requise

Pour ajouter ce cinéma en favoris, vous devez être connecté à votre compte

Consultez et réservez vos séances
avec notre application dédiée !


Affiche de Pathé Gaumont - Le mag

Pathé Gaumont - Le mag
Octobre 2019

Découvrez en ligne le nouveau numéro de votre magazine !

En savoir plus

0 cinéma

0