Mes cinémas

  • Aucun cinéma favori.

Commencez à taper votre recherche

  • Lien copié dans le presse-papier.
  • PARTAGER

Actualité — Publié le 18 février 2019 à 10:00 par Alexis Audren

Vice - Christian Bale dans la peau de Dark Vador

Après The Big Short, le réalisateur Adam McKay et Christian Bale s'embarquent dans un biopic évènement sur l'ancien vice-président, surnommé Dark Vador pendant ses années à la Maison Blanche, Dick Cheney.

« Merci Satan de m’avoir donné l’inspiration pour savoir comment jouer ce rôle », c’est sur ces mots que Christian Bale a accepté son Golden Globe du meilleur acteur pour Vice le mois dernier. Ce rôle, c’est celui de Dick Cheney, ancien vice-président américain de l’administration Bush Jr., à la carrière plus que controversée outre-Atlantique et figure politique du pays depuis une cinquantaine d’années. Le film retrace le parcours atypique, si ce n’est fulgurant, de ce natif du Nebraska, devenu en quelques années l’homme de l’ombre derrière toute la politique menée par le gouvernement de George W. Bush. Son réalisateur : Adam McKay, cinéaste chevronné de comédies cultes comme Présentateur vedette : La Légende de Ron Burgundy et Frangins malgré eux, toutes deux portées par Will Ferrell avec qui il compose depuis plus de vingt ans un des duos les plus prolifiques d’Hollywood. En 2015, il s’essaye à un nouveau genre dans sa filmographie avec The Big Short : Le Casse du siècle et transforme l’essai en succès public et critique, il empoche pour l’occasion un Oscar du meilleur scénario. Galvanisé par cette belle réussite, le réalisateur décide de centrer son prochain projet sur un sujet tout aussi massif que le précédent, un biopic de Dick Cheney, n’envisageant que Christian Bale pour porter ce monstre politique à l’écran.

Acteur caméléon
Si vous aviez aimé l’apparition soudaine de Margot Robbie dans The Big Short, attendez-vous à de nouvelles surprises tout aussi cocasses dans Vice ! Grâce à une réalisation impeccable et un montage nerveux, le film d’Adam McKay nous plonge dans la vie d’un homme hors norme, capable de tout pour arriver à ses fins. Qualifiant Vice de tragédie, Christian Bale, son principal interprète, caméléon à ses heures qui aura pris plus de vingt kilos pour le rôle, captive sous les traits de Cheney. Il reprend la démarche, la froideur et la voix rauque de l’homme pour qui la quête de pouvoir était au centre de tout. Un portrait terrifiant de la vie politique américaine porté par un formidable casting, Amy Adams en tête, dans la peau de la vice-première dame, femme de l’ombre et décisive dans la vie de Cheney. Sam Rockwell, récemment vu dans 3 Billboards, les panneaux de la vengeance utilise à nouveau son génie pour se métamorphoser en George W. Bush tandis que Steve Carell campe avec panache l’ancien secrétaire d’État à la Défense. Des acteurs et actrices métamorphosés pour s’approcher le plus possible de la réalité, offrant un résultat troublant de réalisme. Fidèle à son style, McKay fait de son film un drôle d’objet, tant un biopic cinglant sur Dick Cheney qu’une comédie aux ressorts astucieux sur la notion même de pouvoir, et signe un film parfaitement captivant et réussi.

Découvrez dès maintenant Vice au cinéma. Réservez vos places en cliquant ici.

Authentification requise

Pour ajouter ce cinéma en favoris, vous devez être connecté à votre compte

Consultez et réservez vos séances
avec notre application dédiée !


Affiche de Pathé Gaumont - Le mag

Pathé Gaumont - Le mag
Novembre 2019

Découvrez en ligne le nouveau numéro de votre magazine !

En savoir plus

0 cinéma

0