Mes cinémas

  • Aucun cinéma favori.

Commencez à taper votre recherche

Première : 20 janvier 2019 Tout public

La Bayadère (Bolchoï)
En direct de Moscou au cinéma

Affiche de La Bayadère (Bolchoï)

6 7 membres ont donné leur avis

Sortie : 20 janvier 2019

Divers (3h20)

Avec Musique : Léon Minkus, d'après Marius Petipa et Sergei Khudekov, distribution : les Étoiles, les Solistes et le Corps de ballet du Bolchoï

La danseuse sacrée Nikiya et le guerrier Solor s'aiment en secret. Mais le Grand Brahmane, jaloux, surprend leur rencontre et s'empresse de dénoncer cet amour interdit au Rajah. Le Rajah rappelle Solor à son devoir : il devra épouser Gamzatti, sa fille. Mais il est des serments d'amour comme des serments sacrés, qu'on ne peut pas briser…Pourquoi aller voir ce ballet ? Cette production grandiose, reflet de l'Inde fantasmée des saris colorés et des temples sacrés, enchantera les amoureux des grands classiques du ballet. Une oeuvre à ne pas manquer, tant pour ses personnages tranchés prêts à tout par amour, que pour la scène du « Royaume des Ombres », aussi connue comme l'Acte Blanc, restée l'une des scènes les plus célèbres de l'histoire du ballet, perfection chorégraphique avec ses lignes infinies de tutus blancs.

Lire la suite
Affiche de La Bayadère (Bolchoï)

Voulez-vous voir ce film ?

Logo de la saison pour La Bayadère (Bolchoï)

Séances et réservations / France

Aucune séance

Il n'y a pas de séance programmée pour ce spectacle.

Musique : Léon Minkus, d'après Marius Petipa et Sergei Khudekov, distribution : les Étoiles, les Solistes et le Corps de ballet du Bolchoï

Distribution

Musique Léon Minkus

Chorégraphie Youri Grigorovitch

D’après Marius Petipa et Sergei Khudekov

Distribution les Étoiles, les Solistes et le Corps de ballet du Bolchoï

Consultez et réservez vos séances
avec notre application dédiée !


Authentification requise

Pour ajouter ce cinéma en favoris, vous devez être connecté à votre compte

La danseuse sacrée Nikiya et le guerrier Solor s'aiment en secret. Mais le Grand Brahmane, jaloux, surprend leur rencontre et s'empresse de dénoncer cet amour interdit au Rajah. Le Rajah rappelle Solor à son devoir : il devra épouser Gamzatti, sa fille. Mais il est des serments d'amour comme des serments sacrés, qu'on ne peut pas briser…Pourquoi aller voir ce ballet ? Cette production grandiose, reflet de l'Inde fantasmée des saris colorés et des temples sacrés, enchantera les amoureux des grands classiques du ballet. Une oeuvre à ne pas manquer, tant pour ses personnages tranchés prêts à tout par amour, que pour la scène du « Royaume des Ombres », aussi connue comme l'Acte Blanc, restée l'une des scènes les plus célèbres de l'histoire du ballet, perfection chorégraphique avec ses lignes infinies de tutus blancs.

0 cinéma

0