Mes cinémas

  • Aucun cinéma favori.

Commencez à taper votre recherche

Sortie : 28 novembre 2018 Tout public

A bread factory partie 1 - ce qui nous unit

Affiche de A bread factory partie 1 - ce qui nous unit

Sortie : 28 novembre 2018

Comédie dramatique (2h2)

Il y a quarante ans, Dorothea et Greta ont emménagé à Checkford et acheté une fabrique de pain désaffectée. Elles l’ont transformée en espace dédié aux arts, baptisé La Fabrique – on y donne des films, des pièces, de la danse et des expositions. On y accueille toutes sortes d’artistes : écrivains, poètes, peintres, musiciens. C’est aussi un lieu essentiel pour les habitants de Checkford : des groupes de citoyens et de migrants s’y rencontrent et des programmes éducatifs sont proposés aux enfants. Mais un couple célèbre d’artistesperformeurs chinois est arrivé en ville. Ils ont construit un bâtiment gigantesque dans la même rue – vision étrange pour une petite ville. Dorothea et Greta ont eu vent d’une proposition visant à redistribuer tous les fonds alloués à leur enseignement artistique à ces artistes-performeurs de renom. Sans ces subventions, La Fabrique ne survivrait pas. Elles tentent de convaincre les membres du conseil d’administration de l’école de voter contre cette redistribution. Le conseil de l’école tourne au cirque au cours duquel le destin de l’Usine est suspendu à un fil.

Lire la suite
Affiche de A bread factory partie 1 - ce qui nous unit

Voulez-vous voir ce film ?

Séances et réservations / France

Aucune séance

Il n'y a pas de séances programmées pour ce film.

Affiche de A bread factory partie 1 - ce qui nous unit
  • Nationalité : USA
  • Genres : Comédie dramatique
  • Durée : 2h2

Consultez et réservez vos séances
avec notre application dédiée !

Authentification requise

Vous devez être connecté pour effectuer cette action.

Authentification requise

Pour ajouter ce cinéma en favoris, vous devez être connecté à votre compte

Il y a quarante ans, Dorothea et Greta ont emménagé à Checkford et acheté une fabrique de pain désaffectée. Elles l’ont transformée en espace dédié aux arts, baptisé La Fabrique – on y donne des films, des pièces, de la danse et des expositions. On y accueille toutes sortes d’artistes : écrivains, poètes, peintres, musiciens. C’est aussi un lieu essentiel pour les habitants de Checkford : des groupes de citoyens et de migrants s’y rencontrent et des programmes éducatifs sont proposés aux enfants. Mais un couple célèbre d’artistesperformeurs chinois est arrivé en ville. Ils ont construit un bâtiment gigantesque dans la même rue – vision étrange pour une petite ville. Dorothea et Greta ont eu vent d’une proposition visant à redistribuer tous les fonds alloués à leur enseignement artistique à ces artistes-performeurs de renom. Sans ces subventions, La Fabrique ne survivrait pas. Elles tentent de convaincre les membres du conseil d’administration de l’école de voter contre cette redistribution. Le conseil de l’école tourne au cirque au cours duquel le destin de l’Usine est suspendu à un fil.