Mes cinémas

  • Aucun cinéma favori.

Commencez à taper votre recherche

Sortie : 17 octobre 2018

The house that Jack built

Affiche de The house that Jack built

Sortie : 17 octobre 2018

Drame (2h35)
de Lars von Trier

Avec Matt Dillon,Bruno Ganz,Riley Keough,Sofie Gråbøl,Uma Thurman,Siobhan Fallon,Ed Speleers,David Bailie,Yoo Ji-tae,Marijana Jankovic,Osy Ikhile,Christian Arnold,Robert G. Slade

États-Unis, années 70. Nous suivons le très brillant Jack à travers cinq incidents et découvrons les meurtres qui vont marquer son parcours de tueur en série. L'histoire est vécue du point de vue de Jack. Il considère chaque meurtre comme une œuvre d'art en soi. Alors que l'ultime et inévitable intervention de la police ne cesse de se rapprocher (ce qui exaspère Jack et lui met la pression) il décide - contrairement à toute logique - de prendre de plus en plus de risques. Tout au long du film, nous découvrons les descriptions de Jack sur sa situation personnelle, ses problèmes et ses pensées à travers sa conversation avec un inconnu, Verge. Un mélange grotesque de sophismes, d’apitoiement presque enfantin sur soi et d'explications détaillées sur les manœuvres dangereuses et difficiles de Jack.

Lire la suite
Affiche de The house that Jack built

Voulez-vous voir ce film ?

Séances et réservations / France

Aucune séance

Il n'y a pas de séance programmée pour ce film.

Affiche de The house that Jack built
  • Réalisé par : Lars von Trier
  • Nationalité : Allemagne, Danemark
  • Genres : Drame
  • Durée : 2h35

Le Face Cannes #9 - Jeudi 17 mai 2018

The House That Jack Built Teaser VO

The House That Jack Built Teaser VO

The House That Jack Built Bande-annonce VO

Consultez et réservez vos séances
avec notre application dédiée !

Authentification requise

Vous devez être connecté pour effectuer cette action.

Authentification requise

Pour ajouter ce cinéma en favoris, vous devez être connecté à votre compte

États-Unis, années 70. Nous suivons le très brillant Jack à travers cinq incidents et découvrons les meurtres qui vont marquer son parcours de tueur en série. L'histoire est vécue du point de vue de Jack. Il considère chaque meurtre comme une œuvre d'art en soi. Alors que l'ultime et inévitable intervention de la police ne cesse de se rapprocher (ce qui exaspère Jack et lui met la pression) il décide - contrairement à toute logique - de prendre de plus en plus de risques. Tout au long du film, nous découvrons les descriptions de Jack sur sa situation personnelle, ses problèmes et ses pensées à travers sa conversation avec un inconnu, Verge. Un mélange grotesque de sophismes, d’apitoiement presque enfantin sur soi et d'explications détaillées sur les manœuvres dangereuses et difficiles de Jack.