Nouvelle saison 2018-2019 : Le Bolchoï de Moscou au cinéma

Cette saison les plus beaux classiques dansés par les Étoiles du Bolchoï, sont à vivre en exclusivité au cinéma ! Quatre grands ballets (La Sylphide, Don Quichotte, La Bayadère et La Belle au bois dormant) seront accompagnés par l’incontournable conte de Noël, Casse-Noisette et le ballet jazzy L’Âge d’or visible uniquement au Bolchoï. La saison se clôturera avec la double soirée Carmen Suite- Petroushka, la nouvelle création d’Edward Clug pour le Bolchoï sur le personnage populaire des Ballets Russes. En constante évolution, le Bolchoï s’affirme aujourd’hui encore comme la référence mondiale du ballet classique. 

 

Réservez vos places pour l'ensemble de la saison ici.

  

 

 

LA SYLPHIDE – Dimanche 11 novembre 2018 à 16h

Durée 2h

Musique Herman Severin Løvenskiold

Chorégraphie Johan Kobborg

Livret Adolphe Nourrit et Filippo Taglioni

Distribution les Étoiles, les Solistes et le Corps de ballet du Bolchoï

 

L’histoire

 

La veille de son mariage, James voit apparaitre en rêve une sylphide, créature vaporeuse des forêts d’Écosse. Ensorcelé par sa beauté James fuit la noce et s’enfuit avec la Sylphide dans son royaume. À la poursuite de son idéal, il risquera de perdre l’amour de sa fiancée, bien réel…

 

Pourquoi aller voir ce ballet ?

 

Grand ballet classique, aérien et poétique, chorégraphié entièrement sur pointes, La Sylphide fait voler sa robe de mousseline pour laisser apparaître la silhouette de la ballerine classique. Une chorégraphie qui ne manquera pas de séduire les romantiques et les amoureux des contrées magiques d’Écosse.

 

 

DON QUICHOTTE – Dimanche 2 décembre 2018 à 16h

Durée 2h55

Musique Léon Minkus

Chorégraphie Alexei Fadeyechev

Livret Marius Petipa d’après Miguel de Cervantes

Distribution Ekaterina Krysanova (Kitri), Semyon Chudin (Basilio), Alexei Loparevich (Don Quichotte), Olga Smirnova (La Reine des dryades), Anna Tikhomirova (Une danseuse de rue), Kristina Karasyova (Mercedes)

 

L’histoire

 

La tête remplie d’histoires héroïques, Don Quichotte prend la route avec son fidèle écuyer Sancho Panza, à la recherche d’ennemis à combattre et d’une femme à aimer. En chemin, Don Quichotte rencontre Kitri, la fille d’un aubergiste en qui il croit reconnaître sa dulcinée.

 

Pourquoi aller voir ce ballet ?

 

Cette version du Bolchoï combine avec panache le rythme exaltant de cette histoire rocambolesque et des décors et costumes chatoyants à l’espagnole. Incontournable, Don Quichotte est une promesse d’aventure et de virtuosité technique exécutée par des personnages attachants hauts en couleurs.

 

Ballet filmé en direct le 10/04/16

 

 

CASSE-NOISETTE – Dimanche 23 décembre 2018 à 16h

 

Durée 2h20

Musique Piotr Ilitch Tchaïkovski

Chorégraphie Youri Grigorovitch

Livret Youri Grigorovitch (d’après E.T.A. Hoffmann et Marius Petipa)

Distribution les Étoiles, les Solistes et le Corps de Ballet du Bolchoï

 

L’histoire

 

La veille de Noël, le Casse-Noisette de Marie se transforme en Prince charmant. Commence alors une aventure merveilleuse : Marie et son Prince traversent de féériques forêts enneigées, emportés par la danse des flocons, jusqu’aux rivages de la Fée dragée… mais il leur faut aussi affronter leurs peurs lorsque l’armée du Roi souris se dresse devant eux.

 

Pourquoi aller voir ce ballet ?

 

Comme le veut la coutume, Casse-Noisette, le ballet féérique pour toute la famille s’invite sur grand écran pendant les Fêtes en direct de Moscou. Le conte de Noël donne rendez-vous aux grands comme aux petits pour deux heures d’émerveillement sur la musique enchanteresse de Tchaïkovski. Laissez la magie opérer…

 

 

LA BAYADÈRE – Dimanche 20 janvier 2019 à 16h

Durée 3h20

Musique Léon Minkus

Chorégraphie Youri Grigorovitch

D’après Marius Petipa et Sergei Khudekov

Distribution les Étoiles, les Solistes et le Corps de ballet du Bolchoï

 

L’histoire

 

La danseuse sacrée Nikiya et le guerrier Solor s’aiment en secret. Mais le Grand Brahmane, jaloux, surprend leur rencontre et s’empresse de dénoncer cet amour interdit au Rajah. Le Rajah rappelle Solor à son devoir : il devra épouser Gamzatti, sa fille. Mais il est des serments d’amour comme des serments sacrés, qu’on ne peut pas briser…

 

Pourquoi aller voir ce ballet ?

 

Cette production grandiose, reflet de l’Inde fantasmée des saris colorés et des temples sacrés, enchantera les amoureux des grands classiques du ballet. Une oeuvre à ne pas manquer, tant pour ses personnages tranchés prêts à tout par amour, que pour la scène du « Royaume des Ombres », aussi connue comme l’Acte Blanc, restée l’une des scènes les plus célèbres de l’histoire du ballet, perfection chorégraphique avec ses lignes infinies de tutus blancs.

 

 

LA BELLE AU BOIS DORMANT – Dimanche 10 mars 2019 à 16h

Durée 2h50

Musique Piotr Ilitch Tchaïkovski

Chorégraphie Youri Grigorovitch

D’après Ivan Vsevolojski et Marius Petipa

Distribution : Olga Smirnova (Princesse Aurore), Semyon Chudin (Prince Désiré), Alexei Loparevich (la Fée Carabosse), Yulia Stepanova (la Fée des Lilas), Vitaly Biktimirov (Catalabutte), Artemy Belyakov (l’Oiseau bleu), Anastasia Denisova (Princesse Florine)

 

L’histoire

 

La Princesse Aurore est l’objet d’une malédiction de la terrible Fée Carabosse : le jour de son seizième anniversaire, elle sera plongée dans un profond sommeil. Une seule chose pourra la ramener à la vie : le baiser passionné d’un Prince charmant…

 

Pourquoi aller voir ce ballet ?

 

C’est sans doute le plus mythique des ballets de Tchaïkovski. Dansée par le Bolchoï, La Belle au bois dormant déploie toute sa magie. Avec virtuosité, les Étoiles s’élancent dans des décors somptueux dignes des plus grands contes de Fées. La Princesse Aurore est dansée par l’une des plus jeunes Étoiles du ballet, Olga Smirnova, dont la grâce se prête à merveille à ce bijou classique, idéal pour s’initier à l’art du ballet.

 

Ballet filmé en direct le 22/01/17

 

 

L’ÂGE D’OR – Dimanche 7 avril 2019 à 17h

Durée 2h20

Musique Dmitri Chostakovitch

Chorégraphie Youri Grigorovitch

Livret Youri Grigorovitch and Isaak Glikman

Distribution Nina Kaptsova (Rita), Ruslan Skvortsov (Boris), Mikhail Lobukhin (Yashka) et Ekaterina Krysanova (Lyuska)

 

L’histoire

 

Dans les années 20, les bandits ont leur repère : le cabaret L’Âge d’or. Boris, un jeune pêcheur, aperçoit Rita, tombe sous son charme et la suit dans les rues bondées de la ville. Arrivé devant le cabaret, il se rend compte qu’elle n’est autre que la fameuse danseuse « Mademoiselle Margot » convoitée par le mafieux Yashka.

 

Pourquoi aller voir ce ballet ?

 

Ce ballet jazzy aux allures de music-hall offre une plongée dans les cabarets des Années Folles. Lumière tamisée et rythme endiablé ravivent le sentiment de liberté réjouissant de l’interdit des numéros de danse pratiqués en secret. Ce ballet original au triangle amoureux passionné n’existe qu’au Bolchoï !

 

Ballet filmé en direct le 16/10/2016

 

 

CARMEN SUITE / PETROUCHKA – Dimanche 19 mai 2019 à 17h

Durée 2h20

Musique Georges Bizet et Rodion Shchedrin

Chorégraphie Alberto Alonso

Livret Alberto Alonso d’après Carmen de Prosper Mérimée

Petrouchka

Musique Igor Stravinsky

Chorégraphie Edward Clug

Distribution les Étoiles, les Solistes et le Corps de ballet du Bolchoï.

 

L’histoire

 

Carmen Suite : L’impétueuse Carmen séduit Don José pour le convaincre de la laisser sortir de prison. Loin des barreaux, elle croit avoir retrouvé sa liberté mais elle se retrouve prisonnière d’un triangle amoureux : alors qu’elle convoite le célèbre torero Escamillo, elle ne parvient pas à se défaire de Don José. Petrouchka : Au carnaval de Saint-Pétersbourg, trois marionnettes prennent vie pour jouer éternellement le même rôle, l’amoureux malheureux Petrouchka, la coquette et un Maure. Las de ce triste rôle qui ne finit jamais bien, Petrouchka s’attaque à son rival et prend la fuite en sortant du théâtre de marionnettes.

 

Pourquoi aller voir ces ballets ?

 

Réécriture de l’opéra de Bizet, sur pointes, la sulfureuse Carmen n’a rien perdu de son esprit libre et mutin. Ce ballet sera combiné avec l’histoire du malheureux Petrouchka, la nouvelle création du Bolchoï qui porte en elle l’âme des Ballets Russes. Deux personnages populaires aux caractères bien trempés pour une soirée féminin/masculin.

 

Publicité

Le magazine des cinémas Pathé Gaumont

Le magazine des cinémas Pathé Gaumont

Découvrez en ligne le nouveau numéro de votre magazine ! 

En savoir plus

Festival Première

Festival Première

Du lundi 24 au dimanche 30 septembre, vos cinémas Pathé et Gaumont en partenariat avec le magazine Première vous proposent de découvrir 8 films en avant-première, au tarif unique de 8€ la place !

En savoir plus

Les Labels des cinémas Pathé Gaumont

Les Labels des cinémas Pathé Gaumont

Découvrez les labels des cinémas Pathé Gaumont, une sélection de films, pour lesquels nous avons une affinité toute particulière.

En savoir plus

E-billet, la voie express pour votre séance de cinéma

E-billet, la voie express pour votre séance de cinéma

Plus rapide, plus facile, plus pratique, le e-billet est un service gratuit, utilisable avec tous vos moyens de paiement et annulable sans frais : l'essayer c'est l'adopter ! 

En savoir plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir la meilleure expérience d'utilisation.

Pour en savoir plus, consultez nos Conditions Générales d'Utilisation

Fermer